De la parole aux actes !

Bienvenue sur mon nouveau blog !

Comment ça vous ne voyez pas la différence ?!... Ah ? Vous voulez parler de l'apparence du site ? Oui, je sais, c'est tout comme l'autre, sauf qu'il n'y a qu'une colonne. Pourquoi, vous n'aimez pas ?

- Bon, voilà, je fais les présentations : vous êtes sur Dotclear, sytème de publication de blog respectueux des standars du W3C !
- "Le W3 quoi ?!"
- Le World Wide Web Consortium. C'est un organisme international chargé d'établir les bonnes pratiques du web en les harmonisant...
- Encore des règles ? Et t'as changé de blog juste pour ça ?! T'es cinglée !
- Euh... On reste poli quand même ! Alors voilà, pour faire bref, chacun peut dans son coin inventer des régles pour créer des programmes (enfin, pas tout le monde quand même, juste ceux qui savent, hein... ). Du coup, le Web a longtemps rimé avec anarchie...
- Et alors ? Vive la révolution !!!
- Mmmmh... Je n'entrerai pas dans ce débat ! ;-) Mais des régles c'est quand même très utiles, voire indispensables pour certaines personnes, comme les personnes n'ayant pas de matériel récent (les moins fortunés en général) et les personnes handicapées. Du coup, en respectant quelques règles, comme la séparation de la forme (codée dans les feuilles de style en CSS) et du fond (codé à part en xHTML et en PHP par exemple), on permet à un plus grand nombre de personnes d'accéder à Internet, ou en tous cas aux blogs et aux sites respectueux des standards du W3C... C'est ce qu'on appelle l'accessibilité du Web (à ne pas confondre avec l'accessibilité numérique, notion beaucoup plus vaste).

Bon, allez, j'arrête mon petit dialogue, je crois que vous avez saisi Plusieurs d'entre vous ont déjà dû m'entendre parler de ces questions d'accessibilité. Eh bien, aujourd'hui, j'ai franchi le pas : j'ai acheté mon propre nom de domaine et un hébergement chez OVH pour pouvoir mettre en pratique ce que j'ai appris du sujet. Car c'est un sujet qui me tient d'autant plus à coeur que c'est à cause du handicap causé par mes problèmes de santé que j'ai découvert les possibilités offertes par Internet. Sans Internet, ces longs mois coincée à la maison seraient encore plus difficiles et l'isolement serait encore plus grand. Mais mon handicap ne m'empêche pas de surfer sur Internet, alors qu'une personne aveugle ne pourra avoir accès au contenu d'un site que par un lecteur de texte ne fonctionnant correctement que si les règles du W3C sont appliquées...

J'aurai très certainement l'occasion de revenir sur ce sujet. En attendant, je vous recommande cette vidéo si vous voulez une illustration de cette problématique chez les aveugles et malvoyants :
http://eclipse.ingemedia.net/Reportage-sur-les-aveugles-et.html

Vous êtes bien portants et avez chez vous du matériel informatique récent ? Félicitations ! Vous avez bien de la chance. Mais ce n'est malheureusement pas le cas de tout le monde, alors soyons solidaire. C'est aussi ça la philosophie Internet ! clin d'oeil

Allez, pour finir, je vous donne l'adresse d'un outil en ligne qui contrôle la validité de toutes les pages de n'importe quel site web : il s'agit d'un validateur xHTML canadien (donc en français en plus !) : http://www.validateur.ca/.
Faîtes le test, vous verrez, c'est effrayant le peu de site 100 % valide ! En tous cas, maintenant au moins, il y aura le mien ;-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://armonyaltinier.fr/index.php?trackback/56

Haut de page