"Douloureuse France"...

Voici un extrait, sans commentaire, du dernier livre d'Anna Politkovskaïa intitulé Douloureuse Russie (éditions Buchet-Chastel, 2006, p.99) :

À Saint-Pétersbourg, des skinheads ont tué une fillette tadjique âgée de neuf ans, Hucherda Sultanova, sous les yeux de Youssouf, son père. Youssouf Sultanova travaille à Saint-Pétersbourg depuis de longues années. Le soir du drame, il revenait de la patinoire avec Hurcheda et le cousin de celle-ci, Alabir, onze ans. Des "crânes rasés" agressifs les ont suivis et les ont attaqués dans un passage sombre qui conduit à leur immeuble. On a relevé onze coups de couteau sur le corps d'Hurcheda. Alabir s'est sauvé par miracle en se cachant sous une voiture garée dans le passage. Il a vu les skinheads frapper sa cousine jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'elle était morte. C'était un vrai lynchage. Les assassins criaient : "La Russie aux Russes !"

Les Sultanov n'étaient pas des clandestins, c'étaient des Pétersbourgeois parfaitement en règles. Mais les néo-nazis ne vérifient pas les papiers de leurs victimes...

En tenant des discours qui stigmatisent les étrangers, nos dirigeants portent une lourde part de responsabilité dans ce genre de tragédies. Car les expressions qu'ils emploient sont pratiquement des appels au pogrom..."

La mise en gras est de mon fait. À bon entendeur...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page