Lost in Transition

Six mois ont déjà passé depuis mon dernier billet où j'annonçais mon nouveau départ. Le temps pour moi de me poser, ralentir le rythme et d'entamer une lente, mais profonde transition. Voici quelques nouvelles.

J'ai emprunté le titre de mon article au film de Sofia Coppola, Lost in Translation. C'est un film que j'aime beaucoup pour son côté très sensoriel, et il correspond bien à mon état du moment. J'écris d'ailleurs cet article en écoutant la bande-son du film pour me mettre dans l'ambiance, et je ne peux que vous encourager à la découvrir si vous ne connaissez pas.

J'ai quitté Access42 officiellement le 16 août dernier, le temps de l'homologation de la rupture conventionnelle. J'étais en vacances en Savoie à ce moment là. Je me suis inscrite à Pôle Emploi le 22 août, à mon retour de vacances. Puis j'ai créé en parallèle une société le 1er septembre, histoire de pouvoir travailler : mon expérience professionnelle étant celle d'une entrepreneure, c'est le réflexe le plus naturel que j'ai eu.

Entre le 18 avril et aujourd'hui, j'ai entrepris un travail personnel par la lecture de différents livres et le suivi de trois stages auprès d'une psychologue pratiquant des thérapies cognitives et comportementales. Objectif : mieux me connaître – mes modes de fonctionnement, mes moteurs et mes freins –, pour mieux savoir ce que je voulais faire et dans quel domaine je serai la plus épanouie.

J'ai bien avancé, mais dans ce genre de démarche, laisser le temps au temps de faire son effet est important. J'ai donc décidé de m'accorder une période de transition. J'avance sans préjugés sur l'avenir, à tâtons, en découvrant avec curiosité les propositions qui me sont adressées, les opportunités qui me sont offertes, comme les personnages du film de Sofia Coppola face à cette culture japonaise dans laquelle ils sont plongés et qu'ils vivent en se laissant bercer, sans forcément chercher à comprendre ou à analyser.

C'est une période de liberté à la fois ressourçante par les précieux moments en famille qu'elle m'offre ; et très riche également, où je renoue avec des amitiés perdues de vue, rencontre des gens formidables, participe bénévolement à de chouettes projets. Je réalise aussi quelques prestations, mais avec parcimonie. Je m'accorde le luxe de sélectionner soigneusement les contrats, tant pour l'intérêt des projets que pour les gens qui les portent.

Ceci dit, si je crois vraiment que cette période de transition est nourrissante et essentielle avant de me lancer dans de nouveaux projets, elle constitue également un réel effort compte tenu de ma personnalité : j'ai toujours été très active, j'aime lancer des projets collectifs ambitieux, me projeter dans l'avenir avec enthousiasme et énergie. Cette période est donc également par moment assez inconfortable et ne pourra pas durer trop longtemps.

Pour l'heure, j'en profite encore quelques temps pour explorer tous les possibles. Je partagerai avec vous ma décision quand j'aurai décidé d'un chemin ;-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://armonyaltinier.fr/index.php?trackback/208

Haut de page